Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > 13e PRATIQUE > Urbanisme - PLU > Lutte contre le bruit
 

Lutte contre le bruit

Pourquoi une OPAH ciblée sur la lutte contre le bruit ?

Au même titre que la pollution atmosphérique, le bruit porte atteinte à la qualité de l'environnement. Un bruit intense et continu peut même perturber gravement la vie quotidienne, par exemple en générant du stress ou des troubles du sommeil. L'activité urbaine fabrique du bruit : la Ville de Paris a déjà lancé plusieurs actions pour réduire peu à peu les nuisances sonores, telles que la création de quartiers tranquilles, de rues piétonnes, ou la réfection du revêtement des chaussées.

L'OPAH de lutte contre le bruit aide les parisiens les plus exposés aux bruits extérieurs de la circulation terrestre à s'en protéger, par des travaux de protection acoustique.

Lancée à l'initiative de la Ville de Paris, de l'Etat et de l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat, cette Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat consiste :

  • à améliorer un ensemble de logements privés nécessitant des travaux,
  • en apportant une aide financière publique aux propriétaires ou locataires pour réaliser ces travaux,
  • avec l'assistance d'une équipe de professionnels spécialement constituée pour répondre directement aux demandes, jusqu'à l'obtention des aides.

En complément des aides existantes pour les travaux d'amélioration de l'habitat, la Ville de Paris, l'Etat et l'Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat ont mis en place une OPAH spécifique, ciblée sur la lutte contre le bruit à Paris.

En fonction de ses critères d'intervention, chacun des partenaires a défini les règles d'attribution de ses aides financières dans le secteur de l'OPAH.

Comment lutter contre le bruit dans votre logement ?

Dans un logement, les bruits peuvent provenir de l'extérieur, ou de l'immeuble (voisinage ou équipements) : des travaux adaptés d'isolation acoustique permettent d'atténuer sensiblement la gêne.

Pour réduire les bruits venant de l'extérieur, il faut intervenir sur la façade de l'immeuble, et notamment sur les fenêtres, principaux points d'entrée du bruit dans le logement.

Les trois solutions principales pour vos fenêtres :

  • la restauration : pose d'un vitrage plus performant, de joints de calfeutrement et renforcement des points faibles de la fenêtre
  • le remplacement : changement partiel ou complet de la fenêtre, c'est-à-dire avec ou sans conservation de la partie fixe de la fenêtre d'origine
  • la création d'une double fenêtre : mise en place d'une deuxième fenêtre doublant la première, en général à l'intérieur du logement.

Pour un bon résultat, les travaux d'isolation doivent tenir compte des caractéristiques de votre logement de façon globale. L'amélioration de l'étanchéité de la fenêtre peut entraîner des problèmes de ventilation, ainsi que la résurgence des bruits de voisinage ou d'équipement. Des travaux complémentaires pourront être conseillés et, selon les cas, subventionnés en même temps que les travaux sur les fenêtres.

Votre fenêtre fait partie du patrimoine parisien

Pour l'harmonie de la façade de votre immeuble, la qualité architecturale des fenêtres est essentielle. Lorsque vous modifiez votre fenêtre, vous touchez à un patrimoine collectif, à l'échelle de votre immeuble mais aussi à l'échelle de la rue ; veiller à la qualité esthétique des fenêtres, c'est préserver le patrimoine parisien.

Avant de commencer les travaux et pour pouvoir bénéficier des aides de l'OPAH, il vous faudra obtenir :

  • l'accord de la copropriété sur votre projet,
  • une Déclaration de Travaux qui permettra à la Ville de Paris et aux Architectes des Bâtiments de France de valider la qualité esthétique de votre projet.

L'équipe d'animation de l'OPAH vous conseille et vous aide à préparer vos dossiers de demande d'autorisation administrative, afin de vous permettre de réaliser ces travaux dans le cadre légal.

7 questions pour mieux connaître votre fenêtre :

  • son époque d'installation, ou l'époque de construction de l'immeuble ?
  • son dessin : dimensions, nombre et dimension des carreaux, épaisseur des menuiseries, ventilations ?
  • son matériau : bois, métal ou PVC ? sa couleur d'origine ?
  • son système de fermeture : à la française, coulissante, basculante ou à guillotine ?
  • sa position par rapport à la façade : en retrait ou au nu de la façade ?
  • son système d'occultation : volets, persiennes ou stores, en bois, en métal ou en PVC, à l'intérieur ou à l'extérieur ?
  • ses détails caractéristiques : espagnolette ou crémone, verres courbes ou bombés, vitraux...?

 

Quelles sont les différentes étapes ?

Dès le premier contact, nous vous indiquons si votre logement est concerné par l'opération.

1) ensemble, nous choisissons une solution
Nous vous apportons des conseils techniques, nous vous aidons à analyser les devis et nous estimons les aides financières. Vous prenez votre décision.

2) nous prenons en charge les démarches
Nous préparons les dossiers administratifs (déclaration de travaux, demandes d'aides financières), avec la liste des éléments complémentaires à nous fournir. Nous déposons les dossiers auprès des services et organismes concernés, et nous vous tenons informés de l'évolution de votre demande.

3) vous faites réaliser les travaux
Lorsque vous avez reçu tous les accords nécessaires, vous faites réaliser les travaux prévus.

4) vous recevez les aides
Au vu de la facture signée, nous demandons le versement des aides qui vous ont été attribuées.

Dans tous les cas, II faut attendre les autorisations pour com- mencer les travaux. Un contrôle pourra être effectué sur place, même après les travaux, pour vérifier la conformité des travaux réalisés.

 
-->