Compte rendu de réunion – représentants petite enfance du 13e 

Réouverture très progressive des structures petite enfance

A l’occasion d’une visioconférence avec les représentants élus de la petite enfance du 13e qui s’est tenue le mercredi 29 avril, Jérôme Coumet et Johanne Kouassi, adjointe à en charge de la petite enfance, ont fait un point d’étape concernant toutes les questions liées à la réouverture à venir des crèches à partir du 11 mai prochain. En présence de Xavier Vuillaume, directeur de la DFPE, cet échange a permis aux parents d’exprimer leurs interrogations et d’y répondre dans la mesure du possible.

Vous en trouverez le compte rendu ci-dessous.

La réouverture des structures petite enfance se fera de façon très progressive. L’accueil effectif d’un nombre d’enfant limité interviendra à partir du 12 mai. Le 11 mai sera une journée pédagogique réservée au retour physique des agents au sein des établissements afin de préparer dans les meilleures conditions l’accueil des enfants dès le lendemain.

En ce qui concerne le 13e, la Ville prévoit une réouverture de 80 % des établissements de la petite enfance dès le déconfinement : crèche municipale, multi-accueil, jardins d’enfants. Cependant, peu d’enfants pourront y être accueillis.

En effet, Paris a été classé en zone rouge. Cela impose évidement de respecter le protocole sanitaire de manière très stricte, mais aussi une réouverture très progressive. Rappelons également que le Gouvernement a prévu de réexaminer la situation le 7 mai, notamment pour les départements comme le nôtre.

En matière d’organisation de l’accueil au sein des structures, des mini-sections de 6 à 10 enfants maximum seront mises en places, avec possibilité d’ouvrir jusqu’à 2 ou 3 sections par établissement dès la réouverture. Le regroupement des enfants se fera selon leur âge.

Les sections seront autonomes, c’est-à- dire que chaque groupe fonctionnera de façon étanche. Il n’y aura donc pas de mixage entre les professionnels et les enfants de différentes sections. 

L’indisponibilité du personnel au sein des structures s’explique par un certain nombre de causes, parmi lesquelles :

- La médecine préventive : un certain nombre de professionnels dits « à risque » sont mis à l’écart par la médecine préventive du travail et ne pourront pas reprendre leur activité à partir du 11 mai.

- La garde d’enfants : de nombreux agents de la petite enfance ont des enfants actuellement scolarisés en primaire. Or, la réouverture dégradée des écoles et des collèges, telle qu’annoncée par le Gouvernement sera une contrainte pour les professionnels qui n’auront pas de solution de garde alternative pour leurs enfants.

- Mobilité et recrutement du personnel : en raison du confinement, les procédures de mobilité et de recrutement du personnel de la petite enfance à Paris ont été suspendues. Cela a pour effet de diminuer les effectifs prévisionnels, en particulier des auxiliaires de puériculture.

- Renoncement : un certain nombre d’agents ne souhaitent pas reprendre leur activité dès le 11 mai et ont exprimé des inquiétudes liées à l’usage des transports en commun. En effet, beaucoup résident dans la petite couronne et redoutent le trajet domicile-travail. 

Les mesures respecteront un protocole sanitaire strict sur le modèle du dispositif déjà mise en place dans le cadre des crèches d’urgence covid-19 du territoire parisien, permettant d’accueillir les enfants du personnel soignant.

En outre, l’obligation du port du masque pour les professionnels lors du trajet domicile-travail et au sein des structures est déjà acté. Il permettra de pallier aux règles de distanciation physique inenvisageables en milieu petite enfance.

En matière de désinfection, les locaux seront nettoyés quotidiennement et un ensemble de bonnes pratiques seront généralisées, comme le lavage plusieurs fois par jour des poignées de porte.

Les précautions d’usage seront étendues à toutes les situations à risque : une personne par ascenseur, application des mesures barrières lors des repas aux enfants, etc. Afin de limiter les risques d’exposition, les parents ne pénétreront pas dans les sections. L’accueil des enfants par les professionnels s’organise à l’entrée de l’établissement, ou à l’entrée de chaque section devant les casiers. L’entrée des familles se limitera autant que possible à un seul parent, en évitant la venue de la fratrie.

Enfin, un dépistage sera systématiquement effectué en cas d’apparition de symptômes du Covid-19 chez les agents, les parents ou les tout-petits. En cas de diagnostic positif, les cas porteurs seront immédiatement mis en quatorzaine et/ou pris en charge par les services de santé et les cas contacts seront informés. 

Les responsables des structures contacteront toutes les familles des enfants accueillis avant le confinement dans les prochains jours, au plus tard la semaine du 4 mai. Ces échanges vont permettre d’évaluer au plus près les besoins des familles, notamment au regard des contraintes professionnelles observées.

A l’issue de ce recensement, les responsables de structures, en lien avec la Direction des Familles et de la Petite Enfance (DFPE) et la Mairie du 13e, sélectionneront les familles prioritaires. 

Le choix des familles tiendra compte d’un certain nombre de critères, parmi lesquels :

- Le personnel soignant ;

- Les professions indispensables à la reprise de la société : personnels des transports en commun et de l’Éducation nationale;

- Les revenus des familles ;

- Les familles monoparentales ;

- Les situations de handicap ;

- Les familles accompagnées par la Protection maternelle infantile (PMI) 

Les horaires d’ouverture des crèches seront probablement restreints, au moins lors de la première phase de reprise. Ces horaires ressembleront sensiblement à ceux appliqués lors de la grève nationale de décembre dernier. Mais ce sujet reste encore à définir. 

La Ville de Paris prévoit la présence de psychologues au sein des structures afin d’accompagner cette transition auprès des enfants. Pour éviter la contamination, les psychologues seront aussi disponibles par téléphone.

D’autre part, chaque établissement mettra en place une pédagogie innovante permettant l’apprentissage des comportements appropriés, tels que le lavage des mains, et une verbalisation de la réalité du déconfinement. 

Compte tenu du manque de visibilité sur les capacités d’accueil des établissements jusqu’à la rentrée de septembre, les commissions de printemps ont été ajournées.

Toutefois, la volonté du Maire du 13e est de tenir la prochaine commission d’attribution dans les meilleurs délais, courant mai. La Mairie communiquera dès que possible sur la reprise des attributions. 

La Mairie du 13e considère bien entendu légitimes les inquiétudes des familles quant à un retour de leurs enfants en structure. Aucune sanction ne sera prise à leur encontre et les places seront automatiquement sauvegardées jusqu’à la rentrée prochaine.

D’autre part et compte tenu des capacités d’accueil limitées, ce choix permettra, dans certains établissements, de faciliter l’accès aux places disponibles pour les familles à situation prioritaire. 

Le principe est celui de la facturation en fonction de la présence des enfants. Par conséquent, aucune famille dont l’enfant n’est pas accueilli, qu’elle qu’en soit la raison, ne sera facturée. 

La procédure d’inscription en crèche collective municipale en vue du regroupement d’été a été suspendue, compte tenu de la situation sanitaire, mais sera bientôt réouverte.

Les modalités de la période de regroupement, initialement prévue à partir du 15 juillet, seront réexaminées et précisées dans les semaines à venir. Naturellement, la Ville de Paris adaptera l’offre d’accueil collective cet été en fonction des besoins des familles.  

Suite à la dernière commission d’attribution qui s’est tenue début mars, vous avez pu être destinataire d’un courrier attribuant une place à votre enfant, et vous demandant de prendre contact sous les 15 jours avec la responsable d’établissement.

Compte tenu de la fermeture des établissements, les familles qui n’auraient pas pu joindre les responsables ne doivent pas s’inquiéter d’une éventuelle perte de la place attribuée. Les responsables d’établissement prendront contact avec les familles mi-mai, lorsque la réouverture interviendra. 

Lors de son discours à l’Assemblée nationale, le Premier Ministre Édouard Philippe a écarté l’hypothèse d’une réouverture nationale dès le 11 mai des parcs et jardins publics. Il a indiqué que les possibilités seront examinées localement, au cas par cas.

Si la Mairie du 13e a un rôle consultatif, elle n’est cependant pas décisionnaire sur cette question, qui relève de la Préfecture de Police en l’occurrence. Dans le respect des mesures sanitaires, la Maire de Paris a exprimé son souhait d’une réouverture des petits jardins dans un premier temps, afin de ne pas encourager les comportements à risques. En fonction de l’évolution de l’épidémie, les jardins et parcs rouvriront de façon dégradée suivant un calendrier restant à définir.

Dernière mise à jour le mardi 5 mai 2020

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter 13 Infos !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris